Vapotage et réduction du tabagisme : des chiffres concrets

dans: Blog le: Commentaires: 0 Vues: 40

L'essor de la cigarette électronique va de paire avec le scepticisme de nombreuses personnes, spécialistes ou non dans le monde de la vape. Une nouvelle étude a été menée par les chercheurs du projet Constances et publiée dans le Jama International Medecine. Cette recherche démontrerait les effets positifs du vapotage dans les nouvelles habitudes des vapoteurs continuant de consommer des cigarettes classiques.



I. Le projet de recherche Constances et ses objectifs

Crée en 2012, Constances est le projet de recherche d'épidémiologie et de santé publique le plus important en France. Il a d'ailleurs peu d'équivalents à l'échelle internationale.  Son objectif est de suivre la santé de volontaires et de comprendre les facteurs qui l'influencent : alimentation, comportements de santé, conditions de travail, environnement... Plus de 190 chercheurs travaillent sur le projet Constances, et ce projet a atteint son objectif en terme de volontaires suivis Constances compte désormais plus de 200 000 personnes suivies pour ses études.

II. Les bienfaits de la vapoteuse : l'étude de Constances

L'étude concerne 5400 fumeurs et 2025 ex-fumeurs du projet Constances. 15% des fumeurs et près de 9% des ex-fumeurs vapotent au moment des interrogations. Environ deux ans plus tard, ces personnes ont été réinterrogées : les fumeurs qui vapotent ont plus réduit leur consommation en cigarettes que ceux qui ne vapotent pas. Ceux qui vapotent ont réduit leur consommation en cigarettes avec un nombre de 4,4 par jour contre 2,7 par jour pour ceux qui ne vapotent pas. De plus, 40% de ceux qui vapotent ont arrêté de fumer alors que seulement 25% de ceux qui ne vapotent pas ont également arrêté de fumer. Il faut toutefois préciser que ceux qui vapotent ont une plus forte probabilité de recommencer à fumer que ceux qui ne vapotent pas.


En conclusion, vapoter est un bon moyen pour réduire sa consommation de cigarettes, mais conseiller l'arrêt définitif du tabac serait nécessaire, ou bien suivre de près les personnes continuant de fumer en même temps qu'elles vapotent.

Commentaires

Laissez votre commentaire