Où vapoter en toute liberté ?

dans: Blog le: Commentaires: 0 Vues: 71

Le 1er février 2007, un décret imposait l’interdiction de fumer dans les lieux publics, une mesure qui a à l’époque, bouleversé les habitudes des fumeurs, qui se sont vus dans l’obligation de repenser et délocaliser leurs pauses clope.

Plus de dix ans après cette réforme, cela paraît comme évident et la plupart des non-fumeurs autant que des fumeurs en sont finalement ravis !

Qu’en est-il aujourd’hui pour la vape ? Peut-on vapoter comme bon nous semble où bon nous semble ? Quels sont les endroits réglementés et ceux qui ne le sont pas ? 

Suivez le guide !

Lieux où le vapotage est interdit :

  • Les lieux d’accueil, de formation, d’hébergement des mineurs et tout établissement scolaire.

  • Tout moyen de transport collectif fermé.

  • Les lieux de travail à usage collectif, qu’ils soient fermés ou couverts.

Lieux où il est autorisé de vapoter sauf si le règlement intérieur du lieu en question indique le contraire – généralement signalé par des signalisations : 

  • Les locaux de travail accueillant du public

  • Les locaux de travail non couverts ni fermés

  • Les locaux à usage personnel si ils sont fermés par une porte.

  • Espaces fumeurs mis à disposition par l’entreprise.

Pris en flagrant délit ?

Les téméraires qui seront surpris à vapoter dans un endroit non autorisé s’exposent à une amende forfaitaire de 35€ (150€ si paiement tardif). Même si l'amende n'est pas forcément très élevée, il faut savoir que fumer ou vapoter dans un endroit non autorisé, est considéré comme une faute grave.

Commentaires

Laissez votre commentaire